Bien s’engager dans une colocation

La colocation est une location par plusieurs locataires d’un même logement, constituant leur résidence principale. Elle peut prendre la forme d’un contrat de location à bail unique ou de plusieurs contrats entre le bailleur et les locataires.

Pour que la situation soit claire et sans risque et que ce soit une vraie colocation, il faut que le principe de la colocation soit accepté par le bailleur et que tous les occupants figurent au contrat.

Le bailleur peut demander aux locataires le versement d’un dépôt de garantie à l’entrée des lieux : un mois de loyer pour une location vide et deux mois pour une location meublée.

Ce dépôt de garantie peut être réparti également entre chaque colocataire, mais sachez qu’il ne sera restitué qu’à la remise des clés au bailleur, par le dernier colocataire. Il appartient donc au colocataire sortant de s’arranger à l’amiable avec les colocataires restants.

Enfin, petit point sur la clause de solidarité, elle est intégrée la plupart du temps au contrat de bail. Par cette clause, le propriétaire-bailleur cherche à se protéger des mauvais payeurs en faisant porter la responsabilité du loyer sur les locataires restants en cas de défaillance. Si le contrat ne contient aucune clause de solidarité, chacun ne peut être poursuivi que pour le paiement de sa quote-part.

Enfin, la colocation n’est pas qu’une affaire de papiers, de règles et de loyers : c’est aussi une vie quotidienne partagée avec des amis ou des inconnus. Et ce n’est pas toujours évident à gérer. Le plus simple est encore de mettre en place un règlement intérieur dès le départ et de s’y tenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*